Lecteur d’Échec et Strat, qui es-tu? (édition 2019)

Alors que se clôt l’année 2019 et qu’une nouvelle année, et une nouvelle décennie, est à nos portes, voici le moment venu d’établir le bilan annuel d’Échec et Strat. Quel a été l’article le plus lu en 2019? D’où provient notre lectorat? Quelle croissance a connu notre communauté? Toutes les réponses à ces questions sont ici!

Une hausse appréciable de la fréquentation!

L’année 2019 constitue, dans les faits, la seconde année complète pour Échec et Strat, dans la mesure où nous avions commencer nos activités en août 2017. C’est avec une très grande fierté que je vous annonce que nous avons surpassé à la fois le nombre de pages lues et de visiteurs. En effet, en cette année 2019, près de 128 000 pages du blogue ont été lues, et tout près de 93 000 personnes se sont rendues sur le site Internet d’Échec et Strat! Ces deux statistiques ont connu une hausse appréciable par rapport à 2019, le nombre de pages lues s’appréciant de 15,6 %, tandis que le nombre de visiteurs connaissant une croissance de 14,3 %. Bienvenue à ces nouveaux lecteurs et, bien évidemment, un IMMENSE MERCI à celles et ceux qui nous suivent depuis nos tout débuts!

L’article le plus lu en 2019

La lutte fut serrée, mais c’est finalement l’article « McPizza : qui ne risque rien n’a rien! », publié en janvier, qui a été le plus apprécié cette année, puisqu’il a été lu à 5 603 reprises, soit 4,39 % de l’ensemble des pages lues cette année. Cet article traite de l’extension du périmètre d’activité de la célébrissime chaîne de restauration rapide avec l’arrivée, à la fin de la décennie 1980, de la pizza en restaurant. Cette expérience s’est révélée désastreuse, mais elle est tout de même riche d’enseignements pour les observateurs de la stratégie d’entreprise que nous sommes.

Avec ses 5 553 lectures (4,35 % des pages lues en 2019), l’article « L’aîné et le risque stratégique : le syndrome de Caïn? » a également été fort populaire auprès de notre lectorat. Dans cet article, nous expliquions, en nous basant sur une étude scientifique menée à ce sujet, que les PDG d’entreprise qui sont au premier rang de leur fratrie tendent à être plus mesurés dans leur gestion du risque stratégique. Une remarquable étude, et de surprenants résultats!

Notre premier article publié en 2019 s’intitulait « L’effet Reine de cœur, ou la course sans fin à l’innovation », et aura connu un franc succès. De fait, cet article a été lu 3 632 fois (2,84 % des pages parcourues en 2019). On y expliquait l’effet Reine de cœur (Red Queen effect, en anglais), un effet qui force les entreprises et les organisations à constamment combler le retard technologique qu’elles accusent par rapport au meneur de leurs domaines d’affaires respectifs.

D’où lisez-vous Échec et Strat?

À pareille date l’an dernier, nous exprimions le souhait de diversifier encore davantage notre lectorat, et c’est mission accomplie! Certes, nos lecteurs algériens nous sont toujours aussi fidèles, puisque c’est de l’intérieur des frontières de ce pays qu’ont été lues le plus de pages d’Échec et Strat, soit 16 829. صحة, merci à vous tous, chères Algériennes et chers Algériens!

Je m’en voudrais de ne pas signaler la très belle hausse de notre lectorat basé à Haïti. En 2018, tout près de 9 000 pages avaient été consultées à partir de ce pays; ce nombre est passé en 2019 à plus de 11 000! Cette remarquable appréciation de notre lectorat dans ce pays vaut à la Perle des Antilles la seconde place de notre podium 2019 des nationalités. La Tunisie clôt ce même podium, puisque 10 529 pages ont été consultées depuis ce magnifique pays.

Le fait marquant de l’année est sans conteste la hausse remarquable de notre lectorat dans trois pays qui, jusqu’à cette année, semblaient nous négliger. De fait, la France termine l’année au quatrième rang des pages consultées (8 202). Le Canada, pour sa part, se hisse au sixième rang (7 350 pages consultées), démontrant finalement qu’on peut être prophète en son pays! Les États-Unis, pour leur part, occupent le septième rang des pages consultées (6 900), un fait qui pourrait s’expliquer par la présence d’une importante diaspora haïtienne sur son territoire. C’est une hypothèse!

En terminant, permettez-moi de vous remercier du fond du cœur de votre indéfectible appui. C’est ensemble que nous poursuivrons en 2020, et pour la décennie qui débute, l’observation et l’analyse du fascinant monde de la stratégie d’entreprise. Et ce ne sont pas les sujet d’intérêt qui manqueront, loin de là!

Au plaisir de vous retrouver dans quelques jours… en 2020! 😊

Leave a Reply

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: