Ford F-150 Lightning : le point d’inflexion?

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la transition vers l’électrique pourrait connaître un sérieux coup d’accélérateur avec la venue, au printemps prochain, d’un mastodonte de près de trois tonnes…

Certes, nous souhaitons tous voir davantage de véhicules électriques sur nos routes, question de donner un coup de pouce à la planète. Même si l’immense majorité des grands constructeurs automobiles ont affirmé, au cours des derniers mois, leur volonté d’abandonner

le moteur à essence pour le moteur électrique, les véhicules hybrides et entièrement électriques sont encore loin d’être la norme. À titre d’exemple, et comme le soulignait mon collègue Pierre-Olivier Pineau (relire l’entrevue menée avec ce dernier dans l’article « COVID-19 et transition énergétique : la fenêtre idéale? ») pour le seul cas du Québec, « […] malgré les importantes subventions gouvernementales, les véhicules électriques ne représentaient que 6 % du marché en 2019 »[1]. Somme toute, si l’électrification des transports va résolument de l’avant, le jour est encore loin où la majorité des véhicules sur les routes de la planète seront mus par l’électricité…

Ford à la rescousse!

Le constructeur automobile américain Ford a toutefois annoncé, plus tôt en mai, l’arrivée prochaine de la camionnette F-150 Lightning (éclair, en français), dont la principale particularité

The Ford F-150 Lightning's Mega Power Frunk Will Be A HUGE Consumer Attraction | CleanTechnica

est d’être entièrement électrique. Le véhicule en question comprend deux moteurs électriques, une batterie offrant une autonomie de 370 kilomètres, un coffre frontal d’un volume de 400 litres (puisqu’il n’y a plus de moteur à essence à l’avant 😉) et dix prises électriques de 120 volts. En somme, ce colosse des routes est prêt à toutes les éventualités, même une panne de courant puisqu’il peut, grâce à sa charge, alimenter les divers appareils électriques d’une maison. Jetez un œil à la vidéo qui suit (en anglais).

Le salut par le pick-up?

« Rien de très écologique à lancer une telle camionnette », me direz-vous! Et vous avez théoriquement raison. Le F-150 Lightning est en effet massif, et on peine à imaginer l’empreinte écologique que génère sa seule fabrication. Et que dire du coût d’achat : le dernier-né des camions Ford sera à vous pour une somme entre 70 000 et 110 000 USD, en fonction des différentes configurations! Alors, pourquoi ce modèle pourrait-il changer la donne en matière d’électrification des transports? Tout simplement parce qu’il est extrêmement populaire auprès des Nord-Américains. Comme l’indique Michael Wayland dans son papier[2] publié sur le site Internet de CNBC, « [e]n 2020, cinq des dix véhicules les plus vendus de l’industrie étaient

des camionnettes, malgré des prix de plus en plus élevés et la pandémie de COVID-19 ». De fait, les trois modèles de camionnettes les plus vendus l’an dernier (General Motors et Fiat Chrysler sont aussi présents dans ce segment) représentaient 13 % des quelque 14,5 millions de véhicules neufs vendus aux États-Unis l’an dernier. Les véhicules de la Série F de Ford sont, à ce titre, les rois incontestés de la catégorie, signale Michael Wayland : « [l]a Série F de Ford, qui comprend le F-150 et ses frères et sœurs plus costauds, est demeuré le véhicule le plus vendu aux États-Unis pour la 39e année consécutive et le camion le plus vendu de l’industrie pour la 44e année consécutive. » Au Canada, la Série F trône en tête des ventes nationales de camionnettes depuis… 55 ans! Besoin d’en dire davantage?

Le nombre, le nombre et le nombre…

Avec un tel pedigree et des ventes aussi impressionnantes, on peut légitimement se poser la question à savoir si l’arrivée du F-150 Lightning constitue un point d’inflexion sur la route de l’électrification des transports. Gerry Johnson et ses acolytes rappellent qu’un point d’inflexion

The Ford Electric F-150 Lightning's Astonishing Price - The Atlantic

est un moment « […] où les tendances changent de direction, notamment vers une brusque croissance ou un effondrement. »[3] On peut donc croire, voire peut-être même rêver, que les ventes futures du F-150 Lightning, feront en sorte d’accélérer le mouvement d’électrification des transports, du simple fait des unités vendues de ce modèle de camionnettes. Mais, comme le rappelait Pierre-Olivier Pineau dans l’entrevue mentionnée auparavant, la réduction de la consommation d’énergie en matière de transports (transports en commun, covoiturage, etc.) devrait être le premier geste à poser, bien avant d’acheter un Ford F-150 Lightning!

[1] Johanne Whitmore et Pierre-Olivier Pineau (2021). État de l’énergie au Québec 2021. Chaire de gestion du secteur de l’énergie (HEC Montréal), p. 30

[2] Traduction libre. Michael Wayland, « Pickup trucks dominate America’s 10 best-selling vehicles of 2020 ». CNBC, 10 janvier 2021.

[3] Gerry Johnson et al. (2017). Stratégique (11e édition), p. 56.

Leave a Reply

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: